Bruno Le Maire dénonce "l'abandon indigne" des Harkis

  • A
  • A
Bruno Le Maire dénonce "l'abandon indigne" des Harkis
@ LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :

François Hollande doit prononcer dimanche matin un discours à l'occasion de la Journée nationale d'hommage aux harkis, en présence notamment de Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen.

Bruno Le Maire, candidat à la primaire de la droite, a fustigé dimanche "l'abandon indigne" des harkis par la République et appelé l'Etat à "assumer sa responsabilité", notamment en matière d'indemnisation. François Hollande doit prononcer dimanche matin un discours à l'occasion de la Journée nationale d'hommage aux harkis, en présence notamment de Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen.

"Une blessure pour notre honneur et notre histoire". "Plus de 50 ans après l'indépendance de l'Algérie, l'abandon et le drame des harkis demeure une blessure pour notre honneur et notre histoire", écrit l'ancien ministre dans une tribune publiée dans le Huffington Post. Selon Bruno Le Maire, "en réveillant les consciences sur le sort tragique de ces hommes et de leurs familles qui ont tant donné à la patrie, cette journée nous appelle à assumer notre responsabilité dans cet abandon indigne". Pour lui, "aimer et défendre les harkis, c'est aimer la France et défendre son avenir". "La République a failli vis-à-vis de ces gens, il est temps de réparer cet abandon et de soutenir leur quête de dignité et de justice", dénonce-t-il.

"Impératif que l'État assume sa responsabilité". Il évoque en particulier "la situation sociale des harkis (qui) continue d'être très préoccupante, en particulier pour ceux qui demeurent dans les zones rurales ou les territoires désindustrialisés". "Il est désormais impératif que l'État assume sa responsabilité. Nous devons agir vite et fort dans les domaines prioritaires, traiter avec dignité les questions relatives à l'indemnisation et notamment les cas des veuves isolées", conclut-il.