Bruno Le Maire : "Black M, c'était une faute morale de la part de François Hollande"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le député des Républicains revient sur la polémique autour de l'invitation du rappeur Black M aux commémorations de Verdun.

INTERVIEW

"C'était une faute morale de la part de François Hollande", attaque Bruno Le Maire. Le candidat aux primaires des Républicains relance la polémique Black M, alors que le concert du rappeur a finalement été annulé dans le cadre des commémorations de la bataille de Verdun.

"Il faut avoir perdu tout le sens de notre histoire." "Le fait même de penser à inviter le rappeur était une erreur", estime Bruno Le Maire. "Le premier geste aurait été d'interdire à Black M dès le départ de chanter à Verdun. L'ossuaire de Douaumont est un des endroits les plus poignants de notre histoire de France. Est-ce que c'était la place d'un rappeur qui tient des propos racistes, homophobes, violents, de venir chanter au moment de la commémoration ?", interroge le député. "Il faut vraiment avoir perdu tout sens de notre histoire pour avoir fait cette proposition."

"Assez avec les commémorations." Bruno Le Maire va plus loin. "Assez avec les commémorations ! C'est très bien les commémorations avec l'Allemagne, mais on peut peut-être inventer notre avenir. Il va falloir que l'on discute de la question des réfugiés, de l'intégration de la zone euro, de l'harmonisation fiscale. On est quand même en 2016. On peut regarder devant nous, regarder ce que va devenir notre pays et notre relation avec l'Allemagne plutôt que de se concentrer sur le passé et sur les commémorations."