Bruno Le Maire a promis lundi d'aller "arracher la victoire"

  • A
  • A
Bruno Le Maire a promis lundi d'aller "arracher la victoire"
Bruno Le Maire, ancien ministre du quinquennat de Sarkozy, a dénoncé lundi soir la droite qui "se réfugie derrière les mêmes habitudes, les mêmes visages". @ JACQUES DEMARTHON / AFP
Partagez sur :

Le candidat à la primaire de droite a aussi lundi soir pris les Verts comme exemple puisqu'ils "ont fait un renouvellement" en choisissant Yannick Jadot. 

Bruno Le Maire a promis lundi, lors d'une réunion publique aux Docks de Paris, d'aller "arracher la victoire" dans la primaire de la droite, n'accordant "pas de place pour le doute" malgré des sondages en baisse, à six jours du premier tour.

"La plus grande pugnacité". "Quels que soient les difficultés, les vents adverses, on porte (son engagement) jusqu'au bout avec la plus grande pugnacité pour aller arracher la victoire", a lancé Bruno Le Maire devant un peu plus d'un millier de personnes réunies à La Plaine-Saint-Denis. "Il n'y a pas de place ici, dans notre cœur, pour l'inquiétude, pour le doute. Il n'y a de place que pour l'engagement, la détermination, la volonté, la force au service des Français qui attendent enfin que les choses changent dans notre pays", a martelé le candidat.

Suivre l'exemple… des Verts. "Qu'est-ce que cette droite immobile, conservatrice, qui ne veut pas bouger, changer, qui se réfugie dans les mêmes habitudes, les mêmes visages", a attaqué l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy et François Fillon. "Je vois que les Verts, pour une fois dans leur vie, ont pris une décision sage et ont dégagé Mme Cécile Duflot pour la remplacer par Yannick Jadot. Ils ont fait le renouvellement, les Verts ! (...) Montrons-leur que nous aussi, nous sommes capables de porter le changement et le renouvellement", a-t-il plaidé, selon qui la reconduction "des mêmes" ferait courir à la droite un "risque considérable pour l'élection présidentielle".