Bretagne : échange musclé entre Hourmant et Le Foll

  • A
  • A
Bretagne : échange musclé entre Hourmant et Le Foll
Partagez sur :

VIDEO - La syndicaliste FO de Doux a pris à partie le ministre de l’Agriculture, qui lui a vertement répondu.

L’échange a été tendu, vendredi sur Europe 1. Stéphane Le Foll, en déplacement à Rennes pour tenter de régler la crise bretonne, a été pris à partie par Nadine Hourmant. Alors que le ministre de l’Agriculture vantait les mérites du "Pacte d’avenir" décidé par le gouvernement, l’emblématique syndicaliste FO du volailler Doux s’est emportée. "M. le ministre. Je pense que pour nous, salariés, le Pacte d’avenir ce sera trop tard. Aujourd’hui, ce qu’on attend, c’est un emploi, un salaire", a-t-elle lancé. "Vous ne pouvez pas dire que ça sera trop tard quand aujourd’hui Doux, avec la famille Calmels et M. Almunajem, assure un avenir à votre entreprise", lui a répondu le ministre.



Doux : "Le pacte d'avenir ? Ce sera trop tard !"par Europe1fr

Autre point de friction, le dispositif prévu pour accompagner les salariés licenciés. "Je vous interpelle sur les salariés de Gad. Quand vous parlez du contrat de sécurisation professionnelle, vous n’annoncez rien. Ce ne sont que les dispositifs légaux. N’importe quel salarié licencié en France aujourd’hui bénéficie du contrat de sécurisation professionnelle", a dénoncé Nadine Hourmant.  "Non, pas le contrat renforcé, vous ne pouvez pas dire des choses qui ne sont pas vraies", a asséné le ministre. Et ce dernier de conclure : "les responsables syndicaux qui ont négocié le plan le savent très bien ne dites pas ça. Il y a un effort spécifique qui a été fait. Donc vous ne pouvez pas dire ça".

sur le même sujet

ZOOM - Le Foll atendu au tournant breton

PORTRAIT - Troadec, ce Breton qui défie l'Elysée 

RESUME - Les raisons de la fronde bretonne

LE CHIFFRE - Ayrault promet 15 millions