Boutin désavoue les intégristes catholiques

  • A
  • A
Partagez sur :

Chr istine Boutin,présidente du Parti chrétien-démocrate et candidate à la présidentielle, a estimé lundi que la pièce de théâtre jouée actuellement à Paris et que des catholiques intégristes jugent "blasphématoire" porte un "message sur la compassion", "loin de la provocation sacrilège".

Depuis le 20 octobre, des catholiques traditionalistes, dont des membres de Civitas, proche de la Fraternité Saint-Pie X fondée en 1970 par Mgr Marcel Lefebvre, et des jeunes catholiques du Renouveau français, protestent chaque jour devant le Théâtre de la Ville pour perturber le spectacle de l'Italien Romeo Castellucci intitulé "Sur le concept du visage du fils de Dieu".

Selon Mme Boutin, connue pour ses combats contre le Pacs et l'avortement, cette pièce "s'avère être, de l'avis de certains qui ont pris la peine de la voir, loin de la provocation sacrilège. Bien au contraire, elle porte un message sur la compassion". "Les jeunes chrétiens qui ont rejoint la place de l'Hôtel de ville pendant la semaine pour manifester ont été trompés. On leur a vendu un combat qui n'en était pas un. Ils ont fait le jeu des mouvements activistes d'inspiration maurrassienne et de certains commentateurs trop heureux de dénoncer les +catholiques fondamentalistes+", ajoute la présidente du PCD, un mouvement allié à l'UMP.