Charlie Hebdo : "déclaration de guerre fracassante" pour Boubakeur

  • A
  • A
Charlie Hebdo : "déclaration de guerre fracassante" pour Boubakeur
@ JACQUES DEMARTHON / AFP
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le président du Conseil français du culte musulman (CFCM) en appelle à la solidarité de la communauté.

L'INFO. Dalil Boubakeur, recteur de la grande mosquée de Paris et président du CFCM, a réagi au micro d'Europe 1 à la fusillade qui a fait 12 morts à la rédaction de Charlie Hebdo, mercredi : "nous sommes horrifiés par la brutalité et la sauvagerie dans les locaux de Charlie Hebdo. Nous sommes stupéfiés et surpris que des choses comme ça puissent avoir lieu en plein Paris ! Mais où est-on ?", a-t-il réagi.

>> DOSSIER SPÉCIAL - Les dernières infos sur l'attentat de Charlie Hebdo

"Une déclaration de guerre fracassante". "Nous condamnons absolument ces faits de ce genre et nous attendons des autorités les mesures les plus justes. La communauté est abasourdie par ce qui vient de se passer. C'est un pan entier de notre démocratie qui est gravement atteint." Et Dalil Boubakeur de conclure : "C'est une déclaration de guerre fracassante. Les temps ont changé, nous entrons dans une nouvelle période de cette confrontation".

>> LIRE AUSSI - Fusillade au siège de Charlie Hebdo : "C'est un vrai carnage"

"La vie de chacun va être transformée". Interrogé sur la décision de l'exécutif de relever le niveau de vigilance de Vigipirate à "alerte attentat", le plus élevé, Dalil Boubakeur juge cela "tout à fait logique. La vie de chacun va être transformée, la vigilance de chacun va être attirée et nous allons nous-mêmes faire un appel à la communauté pour qu'elle se ressaisisse. Il fait faire tout notre possible pour que de pareilles actions ne puissent plus avoir lieu." La Ligue arabe a elle aussi dénoncé cet attentat.

>> LIRE AUSSI - Fusillade à Charlie Hebdo : "une atteinte à la liberté de la presse"