"Bisbilles secondaires" entre PS/EELV (Placé)

  • A
  • A
Partagez sur :

Jean-Vincent Placé, président du groupe EELV au Sénat, interrogé jeudi par France Inter sur les frictions entre PS et EELV sur la répartition des rôles  à l'Assemblée, y a vu des "bisbilles secondaires".

Comme on lui rappelait que son parti n'a pas obtenu, malgré l'accord de novembre entre Martine Aubry et Cécile Duflot, numéros un PS et EELV, la présidence de la commission de développement durable qu'il briguait, le sénateur de l'Essonne a évacué: "ce ne sont pas les sujets principaux. On pourrait parler du sommet européen qui vient, du discours de politique générale du Premier ministre. Mais si vous voulez absolument qu'on parle de bisbilles qui sont à mon avis très secondaires..."

"Dans la mise en place d'équipes", a observé Jean-Vincent Placé, "à chaque fois, il y a des discussions de ce type-là". "Nous sommes en soutien à François Hollande et Jean-marc Ayrault, nous sommes engagés dans cette bataille aujourd'hui", a-t-il dit. "Ce pays a besoin d'un gouvernement solide". "On fera le bilan dans un an de cette stratégie de soutien à ce gouvernement que je suis très content de soutenir derrière François Hollande", a conclu M. Placé.