Binationalité : la réponse de Copé à Le Pen

  • A
  • A
Binationalité : la réponse de Copé à Le Pen
Binationalité : Copé donne rendez-vous à la convention immigration de juillet@ Reuters
Partagez sur :

Le patron de l’UMP assure que la question de la binationalité sera abordée par son parti en juillet.

Rien dans la boîte aux lettres de Copé mercredi matin. Le patron de l’UMP a assuré "ne pas avoir reçu" la lettre envoyée par Marine Le Pen aux députés pour leur demander d'abroger la double nationalité. Mais, pour autant, le député-maire de Meaux a affiché sa volonté de ne pas abandonner ce dossier au Front national, lors d’un point presse à l’UMP.

En débat, en juillet, lors de la convention de l’UMP

Jean-François Copé a ainsi indiqué que la question de la suppression de la double nationalité sera traitée - comme prévu -, "en juillet" lors de la convention "immigration" de son parti.

"C'est une question qui se pose parmi d'autres. Nous serons certainement amenés à aborder cette question lorsque nous aurons notre convention sur l'immigration et l'intégration" début juillet, a-t-il insisté.

"On n'est pas à la disposition des autres partis"

Rendez-vous en juillet donc. Pas avant. "Il ne faut pas se disperser et traiter les sujets les uns après les autres", a ajouté Jean-François Copé. "Là, on travaille sur les questions de justice sociale". "La grande différence avec d'autres partis, c'est qu'on est dans une logique de responsabilité, on n'est pas là pour faire des coups", a-t-il encore dit. "On n'est pas à la disposition des autres partis".

La présidente du Front national Marine Le Pen a écrit aux 577 députés pour leur demander d'abroger la possibilité d'avoir une double nationalité, française et étrangère, qu'elle juge être une "atteinte à la cohésion républicaine".

Un certain nombre de députés UMP, notamment au sein du collectif de La Droite populaire, réclament eux aussi l'abrogation de la binationalité.