BHL : le livre de Trierweiler, "c'est le coup de grâce" pour Hollande

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le philosophe estime que le livre de l’ex-Première dame est "d'une vulgarité insoutenable".

L’INFO. C’est LE sujet du jour. Invité jeudi matin sur Europe 1 pour évoquer la situation internationale tendue, de l’Ukraine à l'Etat islamique, Bernard-Henri Lévy a également été invité à donner son impression sur le livre de Valérie Trierweiler. Et, comme beaucoup avant lui, le philosophe estime que cet ouvrage ne va pas arranger les affaires du chef de l’Etat.

>> A LIRE AUSSI - Hollande n'aime pas les pauvres ? "C’est n'importe quoi", assure Royal

"D'une vulgarité insoutenable". "Il est au-delà du Hollande bashing ! C'est le coup de grâce ! Ce livre est une mauvaise action, d'une vulgarité insoutenable, et je trouve que la façon dont la presse s'en est emparé à la veille du sommet sur l'Ukraine, au moment de l'Etat islamique, avec trois millions de chômeurs, le seul événement est le livre de cette femme dont les affres sentimentales ne devraient pas nous intéresser. Personnellement, je l'ai lu hier. Je me disais bien qu'il allait y avoir une question. Ça ne m'intéresse pas !", a-t-il déclaré.

>> A LIRE AUSSI - Trierweiler "espère pouvoir être enfin comprise"

"Un spectacle un peu pathétique". Également invité d’Europe 1 jeudi matin pour parler de la sortie de son livre, Philippe Bouvard n’a pas coupé, lui non plus, à une question sur la polémique du moment : "j'écrirais que c'est la miracle de lourdée ! Une femme qui s'est vengée, on assiste à ce spectacle assez rare et un peu pathétique d'une femme aimée, puis répudiée et qui donne à son ex le coup de grâce ! Ce livre est un coup de grâce ! On savait que Hollande n'était pas un grand homme mais on découvre maintenant que c'est un petit monsieur : ça va lui coûter quelques points de sondages ! Oui je lirai le livre : ce n'est pas de la grande littérature mais ce n'est pas non plus une grande dame, madame Trierweiler... On pouvait naguère se poser la question entre la dignité et un succès de librairie, maintenant on ne se pose plus la question, le linge sale se lave en dehors de la famille !"



Bouvard : "Si je le voyais, je demanderais à...par Europe1fr

>> A LIRE AUSSI - Trierweiler en librairie, entre Amélie Nothomb et Harry Potter