Bettencourt : "la totalité des actifs" au crible

  • A
  • A
Bettencourt : "la totalité des actifs" au crible
@ EUROPE 1
Partagez sur :

François Baroin, le ministre du Budget, l’a annoncé dimanche, et a défendu Eric Woerth

Depuis l’annonce de soupçons de fraude fiscale de Liliane Bettencourt, la fortune de la femme la plus riche e France est dans le viseur du fisc. "L’administration fiscale va examiner la totalité des actifs de madame Bettencourt sur la base des révélations effectuées par ses avocats dans la presse", a assuré dimanche François Baroin, le ministre du Budget, dans le cadre du Grand rendez-vous Europe1-Le Parisien/Aujourd’hui en France. "On ira jusqu’au bout, on ira un peu partout dans le monde pour savoir précisément ce qu’il y a, où il y a."

"On ira un peu partout dans le monde" :

François Baroin a également pris la défense de son prédécesseur à Bercy, Eric Woerth, impacté par cette affaire Bettencourt, notamment via son épouse, engagée par la société qui gère la fortune colossale de la milliardaire. "Il n’y a aucune trace à Bercy, d’une quelconque intervention d’Eric Woerth dans ce dossier ou dans d’autres", a-t-il assuré. "En aucune façon, un ministre du Budget peut bloquer un contrôle fiscal, ce serait de la pure folie"

"Certains n'ont aucune mémoire"

"C’est un homme qui a beaucoup agi contre la fraude fiscale", a également lancé François Bayrou au sujet d’Eric Woerth. "Lorsqu’il a lancé son offensive contre le listing HSBC, contre les paradis fiscaux, ça a rapporté 7 milliards dans les caisses de l’Etat". Et de se lancer dans un historique du parcours de l’actuel ministre du Travail. "Eric Woerth a été nommé trésorier de l’UMP par Alain Juppé pour ses qualités d’intégrité, de rigueur, d’exigence de respect de la loi. Il a été maintenu par Sarkozy, alors que c’était un homme de Juppé, parce que justement il avait ces valeurs, où le respect du droit n’était pas négociable."

Le ministre du Budget a conclu sur le sujet par une saillie à l’encontre du Parti socialiste. "L’opposition en profite, elle exploite, mais j’ai l’impression que certains n’ont aucune mémoire. Quand je vois un certain nombre de responsables du Parti socialiste qui se drapent dans leur vertu, portent en bandoulière une morale qu’ils n’ont peut-être pas eu dans le passé, je me pose des questions et je me demande si certains peuvent se regarder le matin dans une glace."

"Eric Woerth est un excellent ministre" :

"Réduire la voilure"

François Baroin a également livré quelques détails de la révision générale des politiques publiques qu’il présentera mercredi en conseil des ministres, avec un objectif chiffré : 10 milliards d’euros d’économie sur trois ans. "On va toucher sur tout", a lancé le ministre du Budget. "Par exemple, sur le train de vie général, on va supprimer plus de 10.000 voitures, on va réduire de 15 à 20% l’ensemble du niveau des prestations, on va toucher à réduire de 10% du nombre des postes dans les administrations centrales. Je souhaite aussi qu’il y ait une baisse de 20% des crédits des budgets de communication. On va réduire la voilure de manière très nette", a-t-il prévenu.