Le conseiller justice de Marine Le Pen, Wallerand de Saint Just, a qualifié de "scandaleuse" l'attitude de François Fillon qui a estimé jeudi que l'on pouvait "s'étonner sur les raisons" du placement en détention de Patrice de Maistre dans l'affaire Bettencourt, avant de "regretter" et de "retirer" sa phrase.

"L'attitude du Premier ministre est scandaleuse", affirme ce proche de Mme Le Pen dans un communiqué. "En tant que Premier ministre, il ne peut ainsi remettre en cause une décision de justice. En tant que

Premier ministre, il a interdiction de tenter de peser sur le fonctionnement de la justice, surtout lorsqu'il s'agit d'une affaire qui touche d'aussi près son candidat Nicolas Sarkozy qui est aussi président de la République".

Le responsable FN estime aussi que "prétendre, comme il l'a fait, que le juge d'instruction agit pour favoriser François Hollande est inadmissible et en dit long sur l'opinion que le Premier ministre peut avoir du fonctionnement de la justice". "Cela en dit long aussi sur les inquiétudes du pouvoir", ajoute-t-il.