Bertrand "très attaché" à la réforme du travail du dimanche

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le député UMP de l'Aisne se dit prêt à soutenir le gouvernement sur ce dossier.

L'INFO. Candidat à la primaire de l’UMP en vue de l’élection présidentielle de 2017, Xavier Bertrand était lundi l’invité d’Europe 1. Le député de l’Aisne s’est notamment exprimé sur le dossier du travail du dimanche : "J’y suis très attaché. C’est une réforme qui ne coûte rien, pas un euro d’argent public. Nous avons été empêchés de faire cette réforme par la gauche qui s’y était opposée contre vents et marée. Une partie de notre majorité n’était pas non plus très allante sur ce sujet. Je souhaite que cette réforme voit le jour et si elle va vraiment libérer le travail du dimanche, je suis prêt à soutenir une telle réforme". Quant à la possibilité du gouvernement de légiférer par ordonnance, ce qui hérisse une partie de la majorité, le maire de Saint-Quentin, lui, n’y voit pas d’inconvénient.

>> A LIRE AUSSI - Voici à quoi pourrait ressembler le travail dominical

L’UMP est-elle sur la même lige que lui sur ce sujet : "nous aurons un bureau politique demain, mais je pense que nous devons aussi pratiquer une opposition intelligente. Il y a eu deux ans de perdu, par la faute de François Hollande. Les 50 milliards d’euros pris aux Français, on ne leur rendra pas."

"Le premier responsable c’est François Hollande". Interrogé sur l’absence d’une voix forte de l’UMP sur le sujet ukrainien, Xavier Bertrand a estimé que "le premier responsable c’est François Hollande. J’aimerais bien qu’il prenne conscience de ses responsabilités. Je ne peux pas supporter de voir la voix de la France diminuée".

>> A LIRE AUSSI - Ils sont candidats à la primaire de l’UMP pour 2017