"Quand Nicolas Sarkozy impose le principe d'un référendum, on ne peut pas le lendemain faire comme si de rien n'était. Il faut respecter la parole de Nicolas Sarkozy comme celle des militants", a réclamé l'ancien secrétaire général de l'UMP, Xavier Bertrand, dans une interview au Figaro. L'ancien ministre du Travail dresse l'éloge du président sortant, voyant en lui le chef incontesté du parti. Selon lui, l'ancien chef de l’État "est la référence, l'autorité qui compte sans doute le plus à l'UMP", ajoutant "il y a deux forces à l'UMP: les militants et lui".


L'ancien secrétaire général de l'UMP propose de revoter sans plus attendre, avec un vote organisé par une autorité indépendante "qui aura toute autorité pour l'organisation de ce nouveau scrutin". "Nous n'avons pas besoin d'une nouvelle campagne électorale, tout le monde connaît les candidats", avance-t-il.