Benoît Hamon favorable à "un 49.3 citoyen"

  • A
  • A
Partagez sur :

Toujours opposé au 49.3, Benoît Hamon le supprimerait dans sa version classique s'il était élu Président. 

Benoît Hamon supprimera l'article 49.3 de la Constitution s'il est élu président de la République. "Je l'ai toujours combattu", a expliqué le candidat à la primaire de la gauche

"La campagne, un intense moment de communication". Juste avant les vacances de Noël, Manuel Valls, lui aussi candidat à la primaire du PS, s'était prononcé pour la suppression l'article 49.3. "C'eut été bien qu'il ne s'en serve pas quand il était Premier ministre", tacle Benoît Hamon, lundi matin sur Europe 1. "Je sais que la campagne d'une primaire est un intense moment de communication mais ça ne peut pas être que ça". 

Pour le vote blanc et le "49.3 citoyen". "Pour ce qui me concerne, je propose deux choses : d'abord la reconnaissance du vote blanc", précise Benoît Hamon. "Par référendum, dès le second tour des élections législatives, je proposerait au peuple qu'il se prononce sur le vote blanc. Je souhaite qu'il soit reconnu". "La seconde, c'est le 49.3 citoyen", avance-t-il. "Je souhaite que les citoyens aient la possibilité, quand ils composent 1% du corps électoral sous la forme d'une pétition, d'obliger le Parlement quand il vote une loi à ce qu'elle soit soumise à un référendum".