Benoist Apparu ne votera pas la déchéance de nationalité

  • A
  • A
Benoist Apparu ne votera pas la déchéance de nationalité
Partagez sur :

CONTRE - L'ancien ministre Benoist Apparu n'est pas favorable à la déchéance de nationalité voulue par François Hollande. 

L'ex-ministre Benoist Apparu (Les Républicains), proche d'Alain Juppé, votera contre l'élargissement de la déchéance de nationalité mais pour l'ensemble du projet de loi constitutionnelle. Il reproche notamment à François Hollande de ne penser qu'à 2017 et à la droite un "concours Lépine" de la "droitisation". 

Pour la réforme constitutionnelle... Êtes-vous contre l'élargissement de la déchéance de nationalité porté depuis longtemps par la droite et proposé par François Hollande ? "Contre, le mot serait un peu fort", a répondu Benoist Apparu sur RTL. L'article 1 du projet de réforme constitutionnelle de l'exécutif visant à inscrire l'état d'urgence dans la loi fondamentale "me paraît une bonne mesure, un bon débat qui, là, permet d'avoir de l'efficacité dans la lutte contre le terrorisme, et je voterai cet article 1".

... mais contre la déchéance. S'agissant de la déchéance, "je ne voterai pas l'article 2. Et quand on me demandera le vote global sur l'ensemble de la réforme constitutionnelle, il est probable que je vote cette réforme constitutionnelle", a indiqué Benoist Apparu. Sur la déchéance, "tactiquement, je trouve ça surréaliste. On est en train de faire tout un fromage sur une mesure qui en termes d'efficacité antiterroriste ne servira strictement à rien. J'aime beaucoup les symboles, c'est très important les symboles. Mais peut-être qu'en France, on pourrait arrêter de faire de la politique avec des symboles pour faire des choses efficaces, utiles", a développé le député de la Marne.