Bayrou votera Hollande à "titre personnel"

  • A
  • A
Bayrou votera Hollande à "titre personnel"
@ BFM
Partagez sur :

Revivez les principales déclarations de Sarkozy, Hollande et Bayrou.

Après s’être confrontés face à face mercredi soir lors du traditionnel débat d’entre-deux-tours, François Hollande et Nicolas Sarkozy se sont livrés un nouveau duel, cette fois à distance, jeudi en fin de journée. Les deux finalistes à la présidentielle tenaient leurs derniers grands meetings de campagne. Nicolas Sarkozy était à Toulon où il a jeté ses dernières forces dans la bataille. François Hollande a, une nouvelle fois, appelé au rassemblement à Toulouse. Point d'orgue de cette journée, François Bayrou a annoncé qu'il ne donnait pas de consigne de vote pour le second tour mais qu'il voterait François Hollande "à titre personnel".

>> 19h53. A PARIS. Morin "regrette" le choix de Bayrou. Le président du Nouveau Centre "regrette" le choix de François Bayrou de voter à titre personnel pour François Hollande, estimant que c'était une façon pour le président du MoDem de dire qu'il n'avait osé dire à l'entre-deux-tours de 2007. "Je regrette vraiment car je pense qu'il y a peu de choses en commun entre la folie de la dépense publique des socialistes, les prélèvements obligatoires supplémentaires, et le projet politique politique de François Bayrou", a déclaré l'ex-ministre de la Défense sur iTélé.

>> 19h40. A TOULOUSE. La promesse de Hollande. Sur la place du Capitole, François Hollande lance "la promesse de Toulouse". "Le président que je serai ressemblera au candidat que je suis. Un candidat normal pour une présidence normale", conclut-il.

>> 19h30. A TOULOUSE. Hollande s'adresse à ses troupes. "Mes chers amis, le temps de l'alternance est venu", lance-t-il devant plus de plus de 25.000 personnes réunies place du Capitole à Toulouse. "Nous devons nous adresser à tous".

TOULOUSE

© CAPTURE ECRAN

>> 19h20. Bayrou votera Hollande. Le candidat du MoDem annonce qu'il ne donne pas de consigne de vote pour le second tour mais qu'il votera François Hollande "à titre personnel". Dénonçant la "course poursuite à l'extrême droite" à laquelle s'est livré Nicolas Sarkozy pendant l'entre-deux tours, le leader centriste a annoncé qu'il voterait pour le candidat socialiste François Hollande. "Je ne suis pas et je ne deviendrai pas un homme de gauche", a-t-il précisé.

03.05 bayrou déclaratiopn. 930620

© BFM

>> 19h10. A TOULOUSE. Hollande mobilise. "Tant que les Français n'ont pas voté, n'imaginez pas la victoire est acquise. La victoire, il faudra aller la chercher, l'arracher", prévient le candidat socialiste.

>> 19h00. A TOULOUSE. Hollande parle du débat."Le président ne voulait faire qu'une bouchée de ce débat. J'ai peur qu'il soit resté sur sa faim", ironise le candidat socialiste. "J'ai eu une très grande fierté, celle de vous représenter, de lui dire en face ce que vous pensez, j'ai été cotre porte-parole et il y avait tant à dire. Maintenant, c'est à vous de lui dire, dès dimanche".

>> 18h45. A TOULOUSE. Hollande prend la parole. "Mitterrand avait coutume de terminer à Toulouse ses campagnes électorales les plus prestigieuses. Je ne suis pas superstitieux", confie le candidat socialiste. "Il y a ici aussi la présence de (l'ex-Premier ministre, ndlr) Lionel Jospin. (...) Si je me suis donné un objectif, c'est bien sûr de devenir le prochain président pour la France (...) mais je me suis aussi, lorsque je me suis déclaré, fait ce voeu à moi même: si nous l'emportons - et nous l'emporterons le 6 mai - je veux que cela efface le souvenir cruel du 21 avril 2002", a-t-il déclaré devant une place du Capitole archi-pleine.

francois hollande toulouse

© CAPTURE ECRAN

>> 18h40. A TOULOUSE. Jospin à la tribune. L’ancien Premier ministre prend la parole pour la première fois dans un grand meeting de François Hollande. "François Hollande va rassembler largement au second tour", pronostique l’ancien Premier ministre.

>> 18h30. A TOULOUSE. On attend Hollande. Sur une vaste tribune, la députée Aurélie Filippetti fait la chauffeuse de salle et présente les personnalités présentes : les actrices Ariane Ascaride, Marie-Christine Barrault, Sandrine Bonnaire, le metteur en scène François Ozon, le judoka Thierry Rey et la chanteuse Juliette.

18h20 >> A TOULON. Dati et NKM dans la foule.

 

03.05 dati meeting Sarkozy Toulon. 930620

© I TELE

03.05 NKM meeting sarko 930620

© I TELE


18h18 >> A TOULON. Sarkozy égratigne son rival. "Le candidat socialiste veut bien présider mais ne veut pas gouverner car c'est bien trop difficile et trop risqué."

>> 18h16. A TOULOUSE. Bauer et Fugain chauffent la salle. Après le chanteur Axel Bauer qui a lancé "On va gagner!", Michel Fugain interprète a cappella "Le Chiffon rouge", chanson emblématique des luttes ouvrières.
 
18h15 >> A TOULON. Sarkozy parle de la République. Le président sortant s'en prend au Syndicat de la magistrature qui a appelé à voter François Hollande. "La gauche a abîmé la République", martèle Nicolas Sarkozy. "La gauche n’aime plus la République. Écoutez le candidat de la gauche, il rêve d’un retour à la 4e République", lance le président, sous les applaudissements de la foule. "La gauche donne des leçons de République, mais la République, la gauche l'a abimée, la reniée".

18h10 >> A TOULON. Sarkozy attaque le PS. "Embaucher 60.000 fonctionnaires, augmenter les impôts dans des proportions démentielles pour payer quoi ? Avec les socialistes c'est l'argent qu'ils n'ont pas qu'ils dépensent. Et c'est les Français qui règlent l'addition", assène Nicolas Sarkozy.

meeting Sarkozy Toulon

© CAPTURE BFM TV

18h02 >> A TOULON. Sarkozy, le capitaine. Nicolas Sarkozy affirme qu'il s'est "engagé dès 2008 à protéger les Français de la crise". "Cet engagement a été tenu". "Nous avons pris les mesures qui s'imposaient, des réformes qui nous ont évité l'humiliation que connaît aujourd'hui la Grèce". Le plan de relance "n'a pas compromis l'avenir car nous l'avons fait par l'investissement et non par la consommation comme nous le réclamait l'opposition qui a le culot de dénoncer maintenant l'augmentation de l'endettement".

17h52 >> A TOULON. Sarkozy cite Hugo. "Je connais les qualités de cœur de cette région que je connais tant". Le président sortant cite Victor Hugo. "Il n'y a pas d'autre pays au monde où l'on peut réciter un poème dans une campagne présidentielle. C'est cela la France, c'est cela la culture française".

17h50 >> A TOULON. Nicolas Sarkozy arrive sur scène. Le président-candidat rappelle que Toulon est une ville particulière pour lui. En 2008, Nicolas Sarkozy avait choisi Toulon pour dénoncer les dérives du capitalisme financier après l'effondrement de la banque Lehman Brothers.

03.05 Nicolas Sarkozy à Toulon. 930620

© I TELE

17h45 >> A TOULOUSE. Le meeting a débuté en musique, avec le groupe de rock alternatif les Grandes Bouches, Axel Bauer et Michel Fugain.

Meeting Hollande à Toulouse

© CAPTURE BFM TV

17h30 >> A TOULON. Qui est au Zénith ? Bernadette Chirac et Rachida Dati sont annoncées pour le dernier grand meeting de Nicolas Sarkozy à Toulon. 8.000 sympathisants sont attendus.En attendant Nicolas Sarkozy ,les militants chantent la marseillaise en agitant des drapeaux français. En 2008, Nicolas Sarkozy avait choisi Toulon pour dénoncer les dérives du capitalisme financier après l'effondrement de la banque Lehman Brothers.

bernadette chirac, meeting de Sarkozy à Toulon

© CAPTURE D'ECRAN DAILYMOTION