Bayrou ou Sarkozy, une voix vaut une voix

  • A
  • A
Partagez sur :

Nicolas Sarkozy dit comprendre "l'amertume d'un homme qui a perdu la moitié de ses électeurs en un quinquennat"