Bayrou : "on ne peut pas parler de Troisième guerre mondiale"

  • A
  • A
Partagez sur :

TROP DE CONFLITS - Invité dimanche du Grand rendez-vous, François Bayrou s'est exprimé sur la multiplication des conflits dans le monde. 

INTERVIEW

Avec la multiplication des conflits dans le monde, le terme de Troisième guerre mondiale peut-il être employé ? Invité dimanche matin du Grand rendez-vous Europe 1-iTELE-Le Monde, le président du MoDem François Bayrou n'estime pas "juste" d'utiliser ce terme même si "nous sommes dans un conflit endémique et qui sans cesse s’accroît". 

"La situation n'a jamais été aussi grave depuis 30 ans". "On peut pas employer le mot de Troisième guerre mondiale car elle a des aspects de mobilisation absolue, des forces ultimes et des armes ultimes", estime François Bayrou. "C'est pas la situation dans laquelle nous sommes. Nous sommes dans un conflit endémique et qui sans cesse s’accroît". Et de poursuivre : "la situation est plus grave qu'elle n'a jamais été depuis 30 ans". 

Daesh, ennemi n°1. Face à cette multiplication du nombre de conflits dans le monde, François Bayrou estime qu'on est "obligé de choisir l'urgence". "Et l'urgence, c'est en effet de ne pas laisser cette terreur (Daesh, ndlr), cette horreur l'emporter".