Bataille serrée en Alsace

  • A
  • A
Bataille serrée en Alsace
@ REUTERS
Partagez sur :

Dans la région, droite et gauche sont au coude-à-coude, selon les sondages.

C’est l’une des deux régions détenues par l’UMP et l’un des enjeux de cette élection : en Alsace, l’issue des régionales reste incertaine.

Selon plusieurs sondages, la gauche (PS – Europe Ecologie) et l’UMP seraient pratiquement sur la même ligne au second tour de dimanche.

Droite et gauche au coude-à-coude

Les deux listes seraient ainsi créditées de 43,5% des voix chacune et celle du Front national de 13%, selon un sondage Opinionway-Fiducial pour le Figaro, LCI et RTL. Un sondage CSA publié mercredi dans Le Parisien donne de son côté un point d'avance à la gauche.

Selon cette dernière enquête, la liste d'union de la gauche conduite par Jacques Bigot obtiendrait 44% des intentions de vote contre 43% pour la liste de la majorité menée par Philippe Richert. Le Front national obtiendrait 13%.

Un enjeu local et national

L'enjeu est non seulement régional -- car le passage à gauche d'une région traditionnellement centriste et chrétienne-démocrate provoquerait localement une révolution politique --, mais aussi national : l’Alsace était avec la Corse la dernière région métropolitaine restée fidèle à la majorité présidentielle en 2004, et celle qui avait offert son meilleur score à Nicolas Sarkozy, à la présidentielle de 2007. Ce basculement est aussi déterminant pour le "grand chelem" dont rêve la gauche.