Bartolone : "maintenant, ça suffit"

  • A
  • A
Bartolone : "maintenant, ça suffit"
@ Reuters
Partagez sur :

Le président de l'Assemblée nationale appelle les socialistes à cessez-le-feu. "Concentre-toi sur ton travail de Premier ministre", demande-t-il à Manuel Valls.

Au lendemain d'une journée sanglante au Parti socialiste, Claude Bartolone siffle la fin de la récréation. Dans un billet publié jeudi sur son blog, intitulé "Maintenant, ça suffit", le président de l'Assemblée nationale crie halte au feu dans la guerre des socialistes, renvoyant dos à dos "les soi-disant modernes" et les "soi-disant archaïques".

"Dire stop". "Ici, nous serions des passéistes, sommés de changer le nom du Parti socialiste - quelle étrange idée. Là, notre politique menacerait la République - rien de moins", écrit-il en allusion aux formules employées la veille par le Premier ministre et par l'ex-ministre Benoît Hamon. "Je n'établis pas d'échelle de Richter entre les mots qui blessent la gauche. Il est simplement temps de dire stop", écrit Claude Bartolone.

>> LIRE AUSSI - Ambiance "tontons flingueurs" chez les anciens ministres

"Ça suffit, de stigmatiser les frondeurs". "Ça suffit, ce petit jeu des soi-disant modernes contre les soi-disant archaïques. Je ne connais d'ailleurs pas de discours plus daté que celui qui se prévaut du talisman de la modernité", clame Claude Bartolone en défense des parlementaires critiques. "Ça suffit, de stigmatiser les frondeurs. Et puis ça suffit, de les nommer comme cela. Au groupe socialiste de l'Assemblée nationale, je ne connais que des députés socialistes qui défendent des propositions politiques".

"Concentre-toi sur ton travail de Premier ministre". lnvité jeudi matin de RTL, Claude Bartolone a par ailleurs fait part de son désaccord avec Manuel Valls, qui a de nouveau ouvert la porte à un changement de nom du PS. "Cher Manuel c'est une faute, concentre-toi sur ton travail de Premier ministre", a asséné le président de l'Assemblée.

>> LIRE AUSSI - Changer le nom du PS ? "Pourquoi pas" dit Valls