Bartolone compte sur la justice pour "faire cesser cette campagne de calomnies"

  • A
  • A
Bartolone compte sur la justice pour "faire cesser cette campagne de calomnies"
@ CHARLES PLATIAU / POOL / AFP
Partagez sur :

Le président de l'Assemblée nationale et tête de liste PS aux régionales d'Ile-de-France a réagi à l'ouverture d'une enquête préliminaire sur un éventuel emploi fictif dans son entourage. 

Claude Bartolone, tête de liste PS aux régionales en Ile-de-France, a dit mardi espérer que l'enquête préliminaire ouverte sur un éventuel emploi fictif dans son entourage en Seine-Saint-Denis permettrait "de faire cesser cette campagne de calomnies". Dans un communiqué transmis mardi, le président de l'Assemblée nationale assure avoir reçu "cette information avec sérénité". Il affirme aussi que "tous les recrutements qui sont intervenus" lorsqu'il était président du conseil général de Seine-Saint-Denis, entre 2008 et 2012, "l'ont été dans le parfait respect de la loi et ont tous été soumis au contrôle de légalité du préfet".

Une enquête préliminaire contre X a été ouverte sur l'embauche en 2012 d'un élu de la Seine-Saint-Denis au conseil général de ce département, a indiqué mardi le parquet de Bobigny. A la mi-juillet, le président du groupe Les Républicains de Seine-Saint-Denis, Jean-Michel Bluteau, avait saisi le parquet de Bobigny, après un rapport de la Chambre régionale des comptes (CRC) mettant en cause la gestion du département du temps de Claude Bartolone.