Balkany: "la réforme Peillon est bonne, mais..."

  • A
  • A
Balkany: "la réforme Peillon est bonne, mais..."
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Proche de Nicolas Sarkozy, elle souhaite "davantage de liberté pour les collectivités locales".

Isabelle Balkany, première adjointe au maire UMP de Levallois-Perret, son mari Patrick Balkany, est vent debout contre la réforme des rythmes scolaires lancée par Vincent Peillon, et a expliqué pourquoi sur Europe 1, vendredi matin. "Je pense à l’intérêt des enfants. Je suis d’accord avec certaines mesures de cette réforme… mais nous, nous l’avons faite avant, il y a 22 ans, grâce à un ministre qui, à l’époque, s’appelait Lionel Jospin. Et lui, il avait autorisé les collectivités à organiser le temps scolaire", rappelle-t-elle, estimant que la contrainte n’est pas la meilleure des choses. "Cette réforme est inégalitaire car elle dépend des moyens et des possibilités financières de chaque ville, et je constate que la plupart des villes ne faisaient pas grand-chose. La ville de Paris est par exemple obligée d’embaucher 1.700 animateurs pour cette heure d’activité supplémentaire. Cela va coûter 24 millions d’euros par an aux contribuables parisiens, que l’on n’a pas interrogé…"

Et cette intime de Nicolas Sarkozy de conclure : "la réforme est bonne, je n’ai rien contre ! Mais n’ayons pas une position dogmatique et vouloir passer tout le monde au même étiage, laissons ce qui a réussi continuer. Laissons un peu de liberté aux collectivités et aux parents".

Balkany : "J'ai demandé une dérogation au...par Europe1fr