Balkany : "à 54 ans, il faut être raisonnable"

  • A
  • A
Balkany : "à 54 ans, il faut être raisonnable"
Partagez sur :

Le chef de l'Etat, victime d'un malaise dimanche, est un homme très sportif. Il suit par ailleurs un régime alimentaire strict.

Président "hyper-actif", le qualificatif a souvent été utilisé pour commenter l’activité politique de Nicolas Sarkozy. Il est aussi valable pour caractériser sa vie quotidienne où le sport tient une place très importante. Dimanche, c’est précisément alors qu’il faisait un jogging que le chef de l’Etat a été victime d’un malaise. Il est sorti de l'hôpital à pied lundi en fin de matinée.

Nicolas Sarkozy court presque chaque jour pendant environ une heure, dans les jardins de l'Elysée mais aussi dans les différentes résidences officielles, notamment à la Lanterne près de Versailles où il se trouvait dimanche. L'une de ses premières sorties publiques, tout de suite après son élection, avait d'ailleurs été d'effectuer un jogging avec son Premier ministre François Fillon. Admirateur des champions de la "petite reine", il pédale aussi souvent que possible. On l'avait vu aux côtés de Richard Virenque pendant la campagne présidentielle. Il est enfin suivi, depuis quelques mois, par une coach au quotidien.

"Courir quand il fait très chaud, il vaut mieux éviter de le faire. 54 ans, c’est un âge où il faut être raisonnable", a commenté sur Europe 1, Patrick Balkany, le député-maire de Levallois-Perret qui est un proche du président :

Nicolas Sarkozy n’est pas un sportif du dimanche mais un "homme surentraîné". Ecoutez l’édito de Catherine Nay sur Europe 1 :


Le président de la République suit aussi actuellement un régime alimentaire "strict", selon Patrick Balkany. Nicolas Sarkozy reste cependant sous étroite surveillance médicale. Il est ainsi accompagné dans tous ses déplacements, publics ou privés, par un médecin. Plusieurs praticiens sont par ailleurs rattachés à l'Elysée, ainsi que des infirmières.

> Le chef de l'Etat va prendre quelques jours de repos

> Le monde politique souhaite un prompt rétablissement au président

> Sarkozy est sorti à pied de l'hôpital