Babar et le pédalo

  • A
  • A
Babar et le pédalo
@ MAXPPP
Partagez sur :

LE + d'OLIVIER DUHAMEL - Chatel a comparé Hollande à Babar. Plus ravageur : Mélenchon le voit en "capitaine de pédalo par tempête".

Lundi 14 novembre

Hier, le ministre de l'Education, Luc Chatel, a comparé François Hollande à Babar, "l'histoire qu'on raconte aux enfants pour les endormir". Pierre Moscovici s'en est indigné ce matin, en appelant "au respect" et dénonçant "invectives (et) boules puantes".

Ne s'est-il pas fâché un peu trop vite ? Babar est un personnage sympathique, et il a réussi à se faire élire roi des éléphants. Nous sommes quand même loin de l'injure, de Giscard se faisant traiter de traitre, de Chirac qualifié de "faïence dont on fait les bidets" par Marie-France Garaud, Sarkozy d'"enfant barbare" par Bayrou, ou Mitterrand d'"imposteur" ou de "politicihien" par De Gaulle (1). Par comparaison, Babar fait presque figure de compliment.

Autrement ravageuse est l'attaque de Jean-Luc Mélenchon dans le JDD. Il traite Hollande de "capitaine de pédalo par tempête". La droite doit se frotter les mains d'entendre un allié potentiel du candidat socialiste contester aussi radicalement sa crédibilité.

(1) Petit dictionnaire des injures politiques , sous la direction de Bruno Fuligni, l'Editeur.