Ayrault populaire ... auprès de ses ministres

  • A
  • A
Ayrault populaire ... auprès de ses ministres
@ MaxPPP
Partagez sur :

L'INFO POLITIQUE - Le Premier Ministre connaît enfin une certaine reconnaissance. Reste à convaincre l'opinion.

Le contexte. Jean-Marc Ayrault est arrivé jeudi en Chine pour une visite officielle de cinq jours axée sur les relations économiques. Dans ses bagages, le Premier ministre a emmené avec lui Martine Aubry en sa qualité de "représentante spéciale de la France pour la Chine". Mais que Jean-Marc Ayrault se rassure : la maire de Lille, toujours dans le top 3 des Premiers ministrables, ne devrait pas lui faire trop d'ombre. Car le locataire de Matignon semble enfin avoir enfilé son costume, dixit ses ministres.

"C’était le petit Ayrault, il est en train de prendre une dimension supplémentaire", a confié un ténor du gouvernement à Caroline Roux :

 

Un chef respecté. Qui l'eut cru ? Après 19 mois passés à Matignon et des couacs à répétition, Jean-Marc Ayrault est enfin devenu un chef respecté par ses ministres. "Ce n'est pas un gouvernement, c’est un fan club !", s'amuse l'éditorialiste politique d'Europe 1 Caroline Roux. Petit florilège d’éloges glanés ici et là auprès des membres du gouvernement. "C’était le petit Ayrault, il est en train de prendre une dimension supplémentaire", ose un ténor du gouvernement. "Je suis bluffée, scotchée, c'est miraculeux !" renchérit une ministre.

Son coup de force a payé. Le "miracle Ayrault ", c’est, selon ses ministres d’avoir eu le sens du "timing" sur la réforme de la fiscalité pour désamorcer la colère. Si, dans un premier temps, le chef du gouvernement s'est mis tout le monde à dos en jouant ce dernier coup de poker, il, a, au final, remporté la partie. "Galvanisé" et "libéré", Jean-Marc Ayrault refuse aujourd'hui de composer et impose son autorité. Tout en faisant vivre le collectif. Le Premier ministre a aussi redonné de l’oxygène à son équipe, qui lui en est reconnaissante. Preuve de cette meilleure ambiance, Jean-Marc Ayrault a organisé deux dîners à Matignon avec tous les ministres.

Reste à convaincre l'opinion ... Des relations au beau fixe avec ses ministres, donc. Mais le plus dur reste à faire. Le dernier baromètre Le Figaro Magazine TNS Sofres est catastrophique pour Jean-Marc Ayrault. Avec une cote de confiance à 18% (- 4 points) le Premier ministre devient, pour la première fois, plus impopulaire que François Hollande.