Ayrault plaide pour une intégration "apaisée"

  • A
  • A
Ayrault plaide pour une intégration "apaisée"
@ MaxPPP
Partagez sur :

RAPPORT - Le Premier ministre a présenté un plan a minima en faveur des immigrés.

"Traiter sereinement ces questions". Jean-Marc Ayrault a plaidé mardi pour une intégration "apaisée" en présentant un plan a minima en faveur des immigrés et de leurs descendants. "Nous voulons traiter sereinement, de façon apaisée" ces questions, a plaidé le Premier ministre. Elles avaient fait l'objet d'une vive polémique en décembre après la publication de rapport sur le site de Matignon. "Il n'était pas question que la gauche renonce à traiter ces questions sous prétexte que certains cherchent à l'instrumentaliser", a encore fait valoir le chef du gouvernement

Un délégué interministériel. Le suivi de ce plan, qui comporte 28 mesures, dont certaines étaient déjà connues, sera assuré par un délégué interministériel placé sous l'autorité du Premier ministre. Il sera nommé dans les toutes prochaines semaines.

Apprentissage du français. Il n'est cependant pas question d'introduire des "droits spécifiques pour telle ou telle catégorie de citoyens" et de mettre en place une discrimination positive, a assuré Jean-Marc Ayrault. Parmi les mesures, figurent le renforcement de l'apprentissage du français pour les primo-arrivants. Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, a indiqué que le niveau en langue française serait désormais une condition à la délivrance de titres de séjour. Le CV anonyme sera par ailleurs à l'ordre du jour de la conférence sociale organisée avant l'été, tout comme les actions collectives contre les discriminations.