Ayrault I coûte plus cher que Fillon I

  • A
  • A
Ayrault I coûte plus cher que Fillon I
La bataille des chiffres a commencé et chaque camp va privilégier les chiffes qui l'arrangent : en effet, le gouvernement Ayrault I coûte plus cher que Fillon I mais moins que Fillon III.@ REUTERS
Partagez sur :

Europe1.fr a calculé le coût du nouveau gouvernement en intégrant le coup de rabot de 30%.

"La première proposition que je vais présenter au Conseil des ministres, c'est la baisse du salaire de 30% de tous les ministres. C'est l'exemplarité", a annoncé le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, mercredi soir sur France 2.

Le coût du gouvernement devrait donc logiquement baisser. Mais, notamment par la voix de Nadine Morano, l’opposition a fait valoir que le nouveau gouvernement comptait plus de ministres qu’auparavant et aucun secrétaire d’Etat. Pour l’UMP, la facture du gouvernement Ayrault serait donc plus élevée que celle du gouvernement Fillon.

Pour démêler le vrai du faux, Europe1.fr s’est donc livré à un exercice de calcul. Voici ce que devrait coûter le nouveau gouvernement.

LE GOUVERNEMENT FILLON

Lors de sa nomination en mai 2007, le gouvernement était composé d’un Premier ministre, d’un ministre d’Etat, de 14 ministres (soit 15 ministres) et enfin de 4 secrétaires d’Etat.

- Premier ministre : 21.300 euros/mois.
- Ministre : 14.200 euros/ mois, soit un coût total de 213.000 euros/mois.
- Secrétaire d’Etat : 13.490 euros/mois, soit un coût total de 53.960 euros/mois.

La masse salariale brute du gouvernement Fillon I était donc de 288.260 euros bruts mensuels. La facture du dernier gouvernement Fillon, nommé en novembre 2010, est en revanche bien plus salée : 441.620 euros/mois.

LE GOUVERNEMENT AYRAULT

Le gouvernement présenté mercredi soir est composé d’un Premier ministre, de 18 ministres et de 15 ministres délégués, soit 33 ministres. Actuellement, un ministre perçoit un salaire de 14.200 euros, composé d’un traitement de 11.029 euros et de 3.171 euros d’indemnités. Reste à savoir si la baisse annoncée de 30% concerne les seuls salaires ou tous les revenus confondus. 

Hypothèse 1 : la baisse de 30% concerne toutes les rémunérations

- Premier ministre : les 21.300 euros passent à 14.910 euros/mois.
- Ministre : les 14.200 euros passent à 9.940 euros/ mois. A raison de 33 ministres, le coût total s’élève à 328.020 euros/mois.

La masse salariale brute du gouvernement serait donc de 342.930 euros bruts mensuels. 

Hypothèse 2 : la baisse de 30% ne concerne que le salaire

- Premier ministre : le traitement passe de 16.544 à 11.581 euros, les indemnités restent à 4.756 euros mensuels. Coût total : 16.337 euros/mois.
- Ministre : le traitement passe de 11.029 à 7.721 euros, les indemnités restent à 3.170 euros. Coût par ministre : 10.891. Coût total pour 33 ministres: 359.403 euros/ mois.

La masse salariale brute du gouvernement serait donc de 375.740 euros bruts mensuels.

BILAN CONTRASTÉ

Pour comparer ce qui est comparable, la facture du premier gouvernement Ayrault sera donc plus élevée que celle du premier gouvernement Fillon. Si le coup de rabot de 30% est généralisé, le gouvernement de gauche coûtera 54.670 euros de plus que son prédécesseur chaque mois. Si la baisse ne porte que sur les traitements, le surcoût serait de 87.480 euros par mois.

En revanche, si on compare avec le dernier gouvernement Fillon mis en place fin 2010, la balance s’inverse : l’équipe de Jean-Marc Ayrault coûterait de 65.880 à 98.690 euros de moins que son prédécesseur, selon les effets du coup de rabot de 30%.

Ces calculs présentent par ailleurs une limite : le coût d’un gouvernement dépend aussi du nombre de collaborateurs mis à disposition de chaque ministre, or Jean-Marc Ayrault n’a pas encore précisé qu’elles étaient ses consignes en la matière. Un ministre, même délégué, ayant souvent droit à plus de collaborateurs qu’un secrétaire d’Etat, l’opposition avance donc que le prochain gouvernement sera plus étoffé et donc plus couteux.