Ayrault et Aubry main dans la main

  • A
  • A
Ayrault et Aubry main dans la main
L'actuel Premier ministre a donc convié Martine Aubry à un déjeuner.@ CAPTURE ECRAN BFM TV
Partagez sur :

La patronne du PS et le Premier ministre ont affiché leur unité à la sortie de leur déjeuner.

"Ce n'est pas notre premier déjeuner, on se connaît assez bien", a noté Martine Aubry. "Ce n'est ni le premier, ni le dernier", a renchérit Jean-Marc Ayrault. Comme le révélait Europe 1 dans son buzz politique, vendredi matin, l'actuel Premier ministre a convié la patronne du PS à un déjeuner à Matignon. La première secrétaire du PS est arrivée vers 12h30 à l'hôtel de Matignon où elle a été accueillie sur le perron par le Premier ministre. Souriants, Martine Aubry et Jean-Marc Ayrault se sont fait la bise devant les caméras.

Des meetings communs

A l'issue de leur tête à tête de près de deux heures, Jean-Marc Ayrault et Martine Aubry ont annoncé qu'ils animeraient des meetings communs durant la campagne des législatives. "Nous faisons campagne ensemble et c'est très important de montrer le rassemblement qui nous a permis de gagner l'élection présidentielle et nous permettra, je l'espère, de gagner les législatives", a fait valoir le Premier ministre. Les deux responsables socialistes animeront des meetings communs à Lille, à Nantes et  Paris".

Même devenu Premier ministre Jean-Marc Ayrault veut conserver les bonnes relations qu'il a toujours réussi à entretenir avec Martine Aubry, qui fait le choix de rester à l’écart du casting gouvernemental. "Nous avons discuté de cela lundi avec François Hollande. Nous sommes convenus que, dans cette configuration, ma présence au gouvernement n’aurait pas grand sens", avait indiqué mercredi la Première secrétaire du PS.

"La première alliée" de Hollande

Tout au long de la semaine, Martine Aubry a voulu afficher son unité au président. La patronne du PS a assuré jeudi qu'elle serait "la première alliée" de François Hollande et de son gouvernement. Elle a assuré que son absence du gouvernement avait été décidée "en parfaite entente" avec les deux têtes de l'exécutif.

De leur côté, les membres du Parti socialiste tentent d'écarter toute tension. Bernard Cazeneuve, nouveau ministre délégué aux Affaires européennes, s'est attardé jeudi, au micro d'Europe 1, sur la situation de Martine Aubry. "Martine Aubry a eu un rôle important en accompagnant le rassemblement. Elle va continuer à jouer son rôle au poste de Première secrétaire en nous faisant gagner les élections législatives", a affirmé le nouveau ministre.