Ayrault dément réfléchir à un gel de l'avancement des fonctionnaires

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le Premier ministre a répondu "ce n'est pas vrai" à l'hypothèse d'un gel de l'avancement automatique des fonctionnaires.

INTERVIEW E1 - L'hypothèse d'un gel de l'avancement automatique des fonctionnaire a été démentie par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, jeudi matin sur Europe 1. "Ce n'est pas vrai", a-t-il ajouté.

"Ce n'est pas vrai... Pourquoi annoncer de fausses nouvelles? (...) On n'est pas dans le concours Lépine des économies", a déclaré le Premier ministre, démentant ainsi les propos tenus mercredi par le président du groupe PS à l'Assemblée, Bruno Le Roux. Ce dernier avait déclaré que le sujet était "sur la table", avant de revenir sur ses déclarations dans la foulée.



Ayrault dément réfléchir à un gel de l...

"Je ne suis pas favorable à la baisse du pouvoir d'achat des fonctionnaires", a encore dit le Premier ministre, ajoutant: "Ce que je vous demande de regarder c'est ce que nous avons fait: au 1er février, sur les feuilles de paye, les (fonctionnaires de) catégorie C, c'est-à-dire les moins payés, vont voir leur situation s'améliorer".

Matignon a envoyé mi-janvier une "lettre de méthode" à tous les ministères pour leur demander où ils comptaient réduire les dépenses. Comme ses collègues, le ministre de l'Education a rendu sa copie le 5 février. Sauf qu'il aurait innové en proposant, selon Les Echos et Le Figaro, une solution qui ne concerne pas que les enseignants et a fait beaucoup de bruit : geler l'avancement dans la fonction publique pendant deux ans. Une piste qu'il avait démenti dans la foulée.

&&&, à lire aussi

L’HYPOTHÈSE (DÉMENTIE) - Vers un gel de l'avancement des fonctionnaires ?

COULISSES - Aux origines de la "polémique Peillon"

CALINOTHERAPIE - Pour Cazeneuve, "un fonctionnaire c'est une richesse"