Ayrault appelle Lafarge à "réfléchir" à sa participation au mur de Trump

  • A
  • A
Ayrault appelle Lafarge à "réfléchir" à sa participation au mur de Trump
@ STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Partagez sur :

Le ministre des Affaires étrangères a invité LafargeHolcim à "bien réfléchir à ses propres intérêts" avant d'offrir ses services pour la construction d'un mur à la frontière américa-mexicaine.

Jean-Marc Ayrault a appelé jeudi à la responsabilité le groupe franco-suisse LafargeHolcim, premier cimentier mondial, dont le PDG s'est dit prêt à participer à la construction du mur controversé de Donald Trump à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique, promesse de campagne du président américain.

Une responsabilité sociale et environnementale. "Lafarge dit 'je ne fais pas de politique'", a dit le chef de la diplomatie française sur franceinfo. "Très bien, mais je rappelle que les entreprises - et nous avons travaillé au gouvernement pour développer cette dimension - ont aussi une dimension sociale et environnementale". "J'en appelle à ses responsabilités", a-t-il poursuivi. "On est dans un Etat où les entreprises ont leurs propres responsabilités, l'Etat les siennes (…) mais il faut que cette entreprise réfléchisse bien. Une entreprise a beau dire 'je ne fais pas de politique', elle a une responsabilité économique et sociale et environnementale".

"Elle devrait bien réfléchir à ses propres intérêts : il y a d'autres clients qui vont regarder ça avec une certaine stupéfaction", a-t-il ajouté.