Avec le froid, les factures d’énergie flambent

  • A
  • A
Avec le froid, les factures d’énergie flambent
En Paca et en Bretagne, les consommateurs reçoivent des messages pour les avertir des pics de consommation. (Photo d'illustration)@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Alors qu'une nouvelle vague de froid s'abat sur l'Hexagone, plusieurs fournisseurs d’énergie ont déjà averti leurs clients d'une hausse probable des factures.

Les températures dégringolent, et vont continuer de chuter dans les jours qui viennent. Le mercure devrait largement descendre en dessous de zéro, avec un ressenti avoisinant les -25°C  dans certaines régions en début de semaine. Alors que le plan "Grand froid" a été activé dès jeudi dans 29 départements, certains fournisseurs d'énergie se sont tournés vers leurs consommateurs pour les prévenir du surcoût que peut engendrer cette tardive vague de froid.

Un degrés en moins... plusieurs milliers de mégawatts en plus. Vous faites peut-être partie de ceux qui ont reçu ce type de mail de la part d'EDF, suivi d'une estimation en euros. Il faut savoir que chaque degré en moins sur le thermomètre équivaut à 2.400 mégawatts de consommer en plus en France, soit l'équivalant de la consommation en électricité d'une ville comme Paris. Forcément, la facture augmente.

Des factures à la hausses. Selon les fournisseurs et le type de chauffage, les prix peuvent grimper d'une dizaine d'euros. Par exemple, pour un appartement parisien de 100 m², chauffé au gaz, EDF prévoit 14 euros d'augmentation. Cette vague de froid intervient également dans un contexte de hausse des prix de l'énergie, le gaz ayant notamment bondi de plus de 1% en février.

Les réflexes éco-responsables. Pour limiter ce pic de consommation, des dispositifs existent. Des systèmes d'alerte ont ainsi été mis en place en Paca et en Bretagne, les deux régions les plus fragiles sur le plan électrique. Les clients sont informés par mail ou par SMS si leur facture augmente d'un coup. Il ne leur reste plus alors qu'à appliquer des éco-gestes, tels qu'utiliser des ampoules basse consommation ou lancer leur machine à laver aux heures creuses, pendant quelques jours.