Aulnay-sous-Bois : Pierre Laurent s'indigne "de faits gravissimes pour des policiers"

  • A
  • A
Aulnay-sous-Bois : Pierre Laurent s'indigne "de faits gravissimes pour des policiers"
"Les méthodes d'intervention de la police, ça ne peut plus continuer comme ça", a indiqué lundi Pierre Laurent.@ AFP
Partagez sur :

Pour Pierre Laurent, le secrétaire national du Parti communiste français, qui revenait sur le viol présumé d'un jeu garçon par un policier, il est nécessaire de "revoir les missions de police dans ces quartiers".

"Ce sont des faits gravissimes, inacceptables pour des policiers. Et je pense que ça met le doigt sur une question, c'est que les méthodes d'intervention de la police dans de très nombreux quartiers populaires, ça ne peut plus continuer comme ça". Lundi, Pierre Laurent, le secrétaire national du Parti communiste français, a commenté la mise en examen de quatre policiers, dont un pour viol. Ils sont suspectés d'avoir blessé violemment un jeune homme à coups de matraque lors de son interpellation jeudi à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis.

"Tout est à revoir". "Il faut reconstruire une police avec d'autres missions de service public. On a aujourd'hui une police qui est extérieure à ces quartiers et qui intervient souvent de manière musclée sans les résultats qui sont prétendus", a déploré Pierre Laurent. "Il y a quelque chose qui est cassé. Non pas à cause des policiers en général mais à cause de la manière dont on a conçu les missions de police dans ces quartiers, donc tout est à revoir".