Aubry promet de changer le PS en 6 mois

  • A
  • A
Aubry promet de changer le PS en 6 mois
Partagez sur :

"Nous avons six mois pour changer de cap", a averti Martine Aubry, en ouverture du Conseil national du PS dans un grand hôtel parisien.

Martine Aubry, patronne des socialistes, a affirmé mardi que le PS avait "6 mois pour changer de cap", dans un discours prononcé devant le conseil national du parti réuni à Paris pour réfléchir à son grave échec électoral du 7 juin aux élections européennes.

La première secrétaire du PS a, par ailleurs, confié à Ségolène Royal la vice-présidence de l'Internationale socialiste et a jugé que "la force", "l'énergie" et "la stature" de la présidente de Poitou-Charentes permettrait d'"aller porter le message du Parti socialiste français" dans le monde.

Un message froidement accueilli par Manuel Valls. "Il n'y a pas de raison que Vincent Peillon, moi ou d'autres participent à la direction, ce qui ne veut pas dire que nous ne sommes pas conscients de l'effort qu'il faut faire", a-t-il déclaré à sa sortie du Conseil national. "Le problème n'est pas d'un habillage à travers tel ou tel (...) le problème c'est comment le Parti socialiste présente un projet alternatif", a-t-il dit, ajoutant que "beaucoup de nos amis sont déjà à la direction".

Pour Manuel Valls, qui avait soutenu Ségolène Royal au Congrès de Reims, "c'est une vraie révolution intellectuelle de notre corpus d'idées, de ce que nous sommes, qu'il faut accomplir", "cela ne se règle pas en quelques heures ou avec des remodelages de direction". "Il aurait peut-être fallu faire passer des messages forts mais à l'évidence, ça attendra un peu", a-t-il dit à propos du discours de la première secrétaire Martine Aubry.

> Hamon restera porte-parole du PS

> Rencontre Aubry-Royal

> Moscovici bientôt à la direction du PS