Aubry promet 2012 à la jeunesse

  • A
  • A
Aubry promet 2012 à la jeunesse
@ MAXPPP
Partagez sur :

Opération séduction en direction des jeunes, samedi pour la première secrétaire du PS.

Comme François Hollande au cours de la semaine, Martien Aubry a montré samedi qu’elle entendait bien s’appuyer sur la jeunesse pour tirer son épingle du jeu socialiste dans la perspective de 2012. La première secrétaire du PS avait réuni quelques 400 jeunes socialistes à Paris. Une trentaine de militants avaient pris place derrière elle à la tribune. Et dans une évidente opération séduction, la maire de Lille s’en est pris au gouvernement, mais a aussi parlé musique électro, graff, slam et a même cité le rappeur Kool Shen, référence inhabituelle au PS.

Mais surtout, la patronne des socialistes a promis à la jeunesse des lendemains qui chantent en cas de victoire en 2012. Une allocation d’autonomie, la rémunération des stages, et 300.000 contrats d’avenir. "Ce sont d’autres emplois qui seront créés par ces emplois d’avenir. Ces 300.000 emplois d’avenir que nous créerons dès les deux premières années parce qu’il faut redonner immédiatement confiance aux jeunes et donc confiance aussi à leur famille. Et puis il faut leur dire ‘allez-y, battez-vous, trouvez les chemins sur lesquels ces emplois vont pouvoir effectivement être créés’".

L’ombre de François Hollande

Un petit parfum d’emploi-jeune et de gouvernement Jospin, donc. Mais c’est bien la nouvelle génération qui était ciblée par Martine Aubry, qui jouait là son avenir de présidentiable. Tout comme François Hollande, candidat tout juste déclaré qui en a fait une priorité. Mais officiellement, pas de concurrence sur le terrain de la jeunesse. "Je ne sais pas s’il peut y avoir un seul politique à gauche, qui prépare un projet politique sans penser aux jeunes", élude la maire de Lille au micro d’Europe 1.

La première secrétaire n’a pas pourtant pas l’intention de laisser ses rivaux occuper ce terrain. La proposition de François Hollande, celle d’un contrat de génération entre entreprises séniors et jeunes salariés, ne figurera d’ailleurs pas dans le programme pour 2012 qu’elle présentera ce lundi. Les socialistes occupent le front médiatique et, chose rare, paraissent néanmoins plus unis qu'à l'UMP, perdue dans les affres du débat sur la laïcité et l'Islam.