Aubry demande à Macron de "défendre" Lille pour accueillir l'AEM

  • A
  • A
Aubry demande à Macron de "défendre" Lille pour accueillir l'AEM
Martine Aubry en a appelé au président de la République, lundi, lors d'un Facebook live.@ DOMINIQUE FAGET / AFP
Partagez sur :

L'Agence européenne du médicament, basée à Londres, doit déménager. La ville de Lille s'est portée candidate pour l'accueillir, mais Martine Aubry trouve que l'exécutif ne la soutient pas suffisamment.

Le dossier de candidature avait été déposé le 31 juillet dernier. Lille s'est portée candidate pour accueillir l'Agence européenne du médicament (AEM). Cet organisme européen, qui délivre et contrôle les autorisations de médicaments dans l'Union européenne, est actuellement basé à Londres. Mais Brexit oblige, il va devoir déménager. Sérieuse, la candidature lilloise n'est cependant pas assez soutenue par l'exécutif, a regretté Martine Aubry lundi.

"J'aimerais entendre Macron".Dans un Facebook live diffusé lundi après-midi, la maire de Lille explique qu'il "manque aujourd'hui une chose" à sa ville pour espérer l'emporter face aux 18 autres communes européennes qui ont candidaté pour accueillir l'AEM. "Que le président de la République nous défende." "J'aimerais entendre Emmanuel Macron dire que l'AEM doit aller à Lille", a-t-elle lancé.

Décision finale le 20 novembre. L'édile a répété les atouts de sa commune pour récupérer l'organisme européen, notamment sa proximité avec Londres, qui permettra aux chercheurs de laisser leur famille dans la capitale anglaise, mais aussi la présence d'un environnement favorable, avec un pôle d'excellence en santé proche et un bâtiment sur-mesure en construction. La décision finale sera connue le 20 novembre.