Au meeting de Dupont-Aignan, les électeurs déçus espèrent faire chuter Fillon

  • A
  • A
Au meeting de Dupont-Aignan, les électeurs déçus espèrent faire chuter Fillon
Le candidat est crédité de 4 % dans les enquêtes.@ THOMAS SAMSON / AFP
Partagez sur :

Le candidat de Debout La France est devenu une roue de secours pour de nombreux électeurs de droite qui se sont éloignés d'un François Fillon rattrapé par les affaires.

Nicolas Dupont-Aignan pourrait-il être le tombeur de François Fillon ? La question se pose face à la percée que réalise le candidat de Debout la France, crédité de 4 % dans un dernier sondage. Mercredi soir, devant 1.500 personnes réunies au Cirque d'Hiver à Paris, il a accusé François Fillon de prendre en otage l'élection présidentielle.

Une alternative à François Fillon pour les électeurs de droite. "Ces affaires ne sont pas un pseudo complot contre des candidats qui n’ont été que des victimes de leur propres mensonges. Honte à eux !", a lancé le député maire devant une salle comble, parsemée de nombreux drapeaux tricolores. Dans l’assistance, Dominique, retraitée, estime que voter Fillon pour voter utile est un mauvais calcul : "François Fillon n’a pas besoin de Nicolas Dupont-Aignan pour perdre. Tant pis pour lui !"

Le candidat de la droite a également perdu Sylvie, une militante LR convaincue qui, depuis l’affaire des costumes, a fini par changer de camp. "Je me suis rendu compte qu’il se contredit énormément, et qu’il ment. Ça n’est pas possible", assure-t-elle au micro d’Europe 1. "Celui qui se rapprochait vraiment de l’intégrité, il n’y a pas photo, c’est Nicolas Dupont-Aignan".

Les signaux de Marine Le Pen. Un candidat incapable de passer le premier tour pourtant. "Je préfère qu’il perde au premier avec le plus grand pourcentage possible de voix", explique Laurence, pour qu’il pèse dans l’avenir, qu’il ait un ministère". Mais aujourd’hui, la seule personne à lui faire publiquement des appels du pied, c’est Marine Le Pen. L’intéressé, quant à lui, n’a jamais clairement fermé la porte.