Attentat en Isère : "il faut vivre avec la conscience d'une menace qui va durer"

  • A
  • A

Partagez sur :

L'ancien ministre de l'Intérieur Claude Guéant a réagi sur Europe 1 à l'attaque qui a visé vendredi une usine de Saint-Quentin-Fallavier,  en Isère.

INTERVIEW

Invité d'Europe 1, Claude Guéant a réagi à l'attentat qui a frappé vendredi matin une usine de Saint-Quentin-Fallavier, dans l'Isère, faisant un mort. "Au-delà de cet évènement dramatique, il faut se mettre en position de vivre avec la conscience d'une menace qui va durer", a affirmé l'ancien ministre de l'Intérieur de Nicolas Sarkozy. "Par conséquent, il faut que les pouvoirs publics et les entreprises prennent des précautions".

"Cela ne veut pas dire qu'il faut vivre barricadés, dans une psychose permanente", a tempéré Claude Guéant. "Mais des pays dans le monde sont menacés depuis des années et vivent avec la conscience d'un risque qui peut se produire. Il faut donc que nous vivions de cette façon-là. Il faut aussi que l'ensemble de nos dispositifs publics s'adaptent à cette réalité".

>> "Tout lieu où se trouvent rassemblées des personnes est un lieu vulnérable", estime Claude Guéant :


>> Europe 1 a pu joindre en exclusivité la compagne de Yassin Salhi, l'homme interpellé vendredi :


Attentat en Isère : la compagne du suspect...par Europe1fr