Attaque de Bamako : Hollande demande aux Français de prendre leurs précautions dans les pays "sensibles"

  • A
  • A
Attaque de Bamako : Hollande demande aux Français de prendre leurs précautions dans les pays "sensibles"
@ PATRICK KOVARIK / AFP
Partagez sur :

SÉCURITÉ - Le président François Hollande a demandé vendredi aux Français étant au Mali de contacter l'ambassade "pour être protégés".

Le président François Hollande a demandé vendredi aux Français se trouvant dans des pays "sensibles" de prendre "leurs précautions", et à ceux étant au Mali de contacter l'ambassade "pour être protégés".

"Prendre des précautions". "Je demande à nos ressortissants dans des pays sensibles de prendre leurs précautions", a déclaré François Hollande en marge d'une réunion sur la COP21. Il a aussi demandé à ceux se trouvant au Mali de contacter l'ambassade de France à Bamako. Le président a indiqué qu'il y a dans l'hôtel Radisson de Bamako, où des personnes sont retenues en otages, "des touristes ou des responsables d'entreprises de nombreuses nationalités".

40 gendarmes du GIGN en renfort. Une quarantaine de gendarmes du GIGN (Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale) partent vendredi en mission au Mali après l'attaque de l'hôtel Radisson de Bamako, a annoncé de son côté le ministère de l'Intérieur. "Les gendarmes du GIGN vont être envoyés vendredi en mission de conseil et de soutien à l'intervention aux forces de sécurités maliennes et dix gendarmes de l'Institut de recherche criminelle de la Gendarmerie nationale (IRCGN) les accompagneront", a précisé le porte-parole du ministère.

Une semaine après les pires attentats commis en France, une nouvelle attaque terroriste meurtrière s'est produite vendredi, avec une prise d'otages massive dans un grand hôtel de Bamako.