Attali remet un rapport à Hollande pour "construire un monde positif"

  • A
  • A
Attali remet un rapport à Hollande pour "construire un monde positif"
@ AFP
Partagez sur :

L'économiste a remis mardi au président François Hollande un rapport formulant plusieurs dizaines de propositions pour "construire un monde positif à l'horizon 2030".

"Construire un monde positif à l'horizon 2030". C'est l'ambition affichée par l'économiste et essayiste Jacques Attali, qui a remis mardi à François Hollande un rapport formulant plusieurs dizaines de propositions.

Objectif COP 21. Ces propositions, élaborées lors d'un forum ayant rassemblé mi-septembre près de 150 personnalités du monde économique et associatif au Havre, a été remis au chef de l'Etat dans la perspective de la conférence de Paris sur le climat (COP21), a-t-on précisé. Cette conférence réunira les représentants de 195 pays du 30 novembre au 11 décembre pour tenter de sceller un accord afin de limiter la hausse de la température mondiale à 2 degrés par rapport à l'ère préindustrielle.

21 thématiques. Le rapport en question aborde 21 sujets, comme la transition énergétique, la finance participative et le développement des entreprises sociales. Il préconise notamment d'"utiliser le levier de la commande publique pour faire évoluer les marchés en retenant toujours le mieux-disant biodiversité" et d'"inciter les industriels à systématiser l'éco-conception et la réparabilité de leurs produits". Il propose également de "réglementer le marché des matières premières, notamment les matières premières agricoles" et de "réguler le trading haute fréquence".

Attali, candidat à la présidentielle ? Jacques Attali avait déjà remis au chef de l'Etat en 2013 un rapport sur l'"économie positive", invitant à "davantage prendre en compte le long terme" dans les politiques publiques. Le mois dernier, l'ancien conseiller de François Mitterrand a fait part de sa volonté de préparer un programme présidentiel pour 2017, n'excluant pas d'être lui-même candidat, si "personne n'a envie d'agir dans ce pays", avait-il déclaré.