Assistants parlementaires FN : Louis Aliot refuse de se rendre à une convocation de la police

  • A
  • A
Assistants parlementaires FN : Louis Aliot refuse de se rendre à une convocation de la police
Partagez sur :

Le FN soupçonné d'avoir mis en place un système pour rémunérer ses permanents avec des crédits européens.

Le nouveau député Front national Louis Aliot a refusé de se rendre jeudi matin à une convocation de la police dans l'enquête sur les assistants parlementaires du FN, a-t-on appris de source proche enquête, confirmant une information de BFMTV.

Député dans les Pyrénées-Orientales. Le compagnon de Marine Le Pen, élu dimanche député dans les Pyrénées-Orientales, devait être entendu par l'office anticorruption à Nanterre. Le Front national est soupçonné d'avoir mis en place un système pour rémunérer ses permanents avec des crédits européens, en les faisant salarier comme assistants de ses eurodéputés.