Assistants FN au Parlement européen : Marine Le Pen dénonce une "cabale politique"

  • A
  • A
Assistants FN au Parlement européen : Marine Le Pen dénonce une "cabale politique"
Pour Marine Le Pen, l'enquête sur sa cheffe de cabinet et son chauffeur est une "cabale politique"@ FREDERICK FLORIN / AFP
Partagez sur :

Deux proches de Marine Le Pen, soupçonnés d'avoir occupé un emploi fictif, sont entendus mercredi par la Direction centrale de la police judiciaire. Des accusations que Marine Le Pen a qualifiées de "cabale politique".

Marine Le Pen, candidate Front national à la présidentielle, a dénoncé mercredi les "cabales politiques" alors que son garde du corps et sa cheffe de cabinet sont entendus dans l'enquête sur des soupçons d'emplois fictifs des assistants du Front national au Parlement européen.

"Les Français savent exactement faire la différence entre les vraies affaires et les cabales politiques. Ils le savent pertinemment", a répondu la présidente du FN à l'issue d'une visite du centre pénitentiaire de Meaux-Chauconin, en Seine-et-Marne.