Assemblée nationale : une députée macroniste crée la polémique en se plaignant des horaires nocturnes

  • A
  • A
Assemblée nationale : une députée macroniste crée la polémique en se plaignant des horaires nocturnes
La députée Mireille Clapot.@ ALAIN JOCARD / AFP
Partagez sur :

Sur Twitter, les réactions sont partagées devant cette complainte d'élue, même si beaucoup critiquent son message.

Mireille Clapot n'aime pas les horaires tardifs et le fait savoir. La députée La République en marche de la Drôme a créé mardi la polémique en tweetant une photo de la ministre de la Santé Agnès Buzyn dans la nuit de lundi à mardi, avec la légende suivante : "Ironie de parler de #prévention #santé à 1h30 du matin : 5h de sommeil pendant plusieurs nuits d'affilée, c'est nuisible à la #santé des #députés. @FdeRugy @agnesbuzyn, à quand des horaires humains?"



"Salaire de misère". Immédiatement, son message a suscité des réactions partagées des internautes sur Twitter. Pour beaucoup, son message n'est pas respectueux des autres salariés français qui dorment peu en raison de leur activité professionnelle, ou qui ont tout simplement un travail pénible et fatigant.







Une députée peu assidue ? D'autres mettent plutôt en avant le fait que le problème des débats nocturnes dans l'hémicycle, qui ont été nombreux depuis le début de la nouvelle législature, ne doit pas être ignoré.



Enfin, certains mettent en avant la faible présence dans l'hémicycle de la députée, répertoriée par le site nosdéputés.fr.