Assemblée nationale : "On est informés au dernier moment", s'agace Louis Aliot

  • A
  • A
Assemblée nationale : "On est informés au dernier moment", s'agace Louis Aliot
@ Thomas SAMSON / AFP
Partagez sur :

Louis Aliot a fustigé le "manque de préparation, d'organisation" à l'Assemblée nationale, où se tiennent les débats sur le texte de moralisation politique.

Le député Front national Louis Aliot a dénoncé mercredi le "manque" de préparation et d'organisation à l'Assemblée nationale, où les députés sont "informés au dernier moment", pour une loi sur la moralisation politique qui "ne réglera rien" .

"Le gouvernement fait de la communication". Sur BFMTV, le député des Pyrénées-Orientales et vice-président du FN a estimé que "ça manque de préparation, d'organisation, on est informés au dernier moment". "On est convoqués ce matin il n'y a rien, cet après-midi, il n'y a pas grand-chose, on est reconvoqués mercredi prochain, on aurait pu concentrer tout le travail sur les textes actuels", a-t-il dit, en estimant que le "gouvernement fait 'mine de', pour faire de la communication et pas trop du fond politique". "Tout cela pour une loi qui ne réglera pas le problème de fond de la politique française", a ajouté Louis Aliot. Le "texte n'est pas mineur mais il ne réglera rien (…) il manque l'essentiel" comme le 'pantouflage' dans la haute fonction publique ou un débat sur le statut des assistants parlementaires. "On est sur l'écume des choses, on ne va pas sur le fond du fonctionnement de la démocratie française ", selon le député FN.

Faute d'un accord total entre députés et sénateurs mardi sur la moralisation politique, l'exécutif va retarder les vacances des parlementaires d'une semaine, jusqu'au 9 août.