Président de l'Alliance centriste et soutien de François Bayrou, le sénateur Jean Arthuis a annoncé vendredi sur France 2 qu'une vingtaine de ses collègues appelleront à voter pour le patron du MoDem "dans les jours qui viennent". Joint par leJDD.fr, l'ancien ministre de l'Economie affirme que le candidat à l'Elysée "est apparu comme celui en mesure de porter notre projet à l'occasion de l'élection présidentielle". "Il a déjà défendu avec courage le principe d'un centre indépendant", affirme-t-il, avant d'ajouter : "cela ne veut pas dire que ce centre doit renoncer à des alliances. Mais pour conclure des alliances, il faut d'abord être indépendant".

Une allusion au Nouveau centre, qui doit faire son choix samedi pour l'élection présidentielle, lors d'un Congrès exceptionnel. Jean Arthuis précise : "nous avons forcément vocation à nous retrouver. Je souhaite très sincèrement que les centristes se rassemblent et mettent un terme à cette malédiction qui nous a divisés en 2002 et 2007".