"Arrêtez, monsieur le président"

  • A
  • A
"Arrêtez, monsieur le président"
@ Reuters et Maxppp
Partagez sur :

De Villepin à Sarkozy en passant par Frêche, retour sur les phrases de la semaine.

Quand les hommes politiques font leur cinéma...

"La Guerre des étoiles"

"On ne s'attendait pas à un résultat d'audience aussi historique. De là à terrasser maître Yoda et Jack Malone, ça c’est formidable". De Franck Louvrier qui organise la communication de l’Elysée, mercredi dans le Buzz politique de Fabien Namias, au sujet de la prestation de Nicolas Sarkozy sur TF1.

"Un homme et une femme"

"C'est un monsieur charmant (...) c'est un être humain, ce n'est pas un extra-terrestre". De Sophie Poux, productrice de lait dans le Tarn-et-Garonne, qui a participé à l'émission Paroles de français avec Nicolas Sarkozy.

"L'Appartement"

"J'ai un bail de cinq ans", "à moi d'en faire le bail le plus utile pour la France. On verra à ce moment-là s'il s'agit de faire un stop ou encore". De Nicolas Sarkozy à propos d'une éventuelle candidature à la présidentielle de 2012.

"Le Mépris"

"Je trouve ce procédé méprisable et indigne d’un homme politique. Il y a deux façons de faire de la politique : sur les cimes et dans le caniveau. Vincent Peillon a choisi." De Patrick de Carolis après les propos de Vincent Peillon qui qualifie "les dirigeants de la télévision publique" de "serviles".

"Dans la peau de John Malkovich"

"Je ne suis pas le nouvel Obama français. Je m'appelle Alain Dolium. Et si d'aventure il y a un point commun, c'est que nous sommes démocrates tous les deux". D'Alain Dolium, tête de liste MoDem en Ile-de-France pour les régionales.

"Règlement de comptes à O.K. Corral"

"Arrêtez monsieur le président cette haine qui ne peut vous faire que du tort (...). C'est un triste spectacle, ce n'est pas un grand jour pour la politique". De Dominique de Villepin, après l'appel du procureur dans l'affaire Clearstream.

"Raging Bull"

"On m’utilise comme tête de Turc pour la campagne présidentielle. Moi j’ai autre chose à faire que de servir punching ball à Martine Aubry". De Georges Frêche après avoir été lâché par le parti socialiste.

"Seul au monde"

"Elle vivra. Elle a 16 ans et elle a toute la vie devant elle". Du médecin colonel Michel Orcel sur une survivante du séisme en Haïti qui selon toute vraisemblance a passé 15 jours sous les décombres.