Appel de parlementaires écologistes à voter Macron pour "mettre en échec" le FN

  • A
  • A
Appel de parlementaires écologistes à voter Macron pour "mettre en échec" le FN
"Les perspectives de Marine Le Pen sont dangereuses pour la France".@ AFP
Partagez sur :

"Le 7 mai, mobilisons-nous contre le Front national", exhortent ces élus dans un communiqué.

Quinze parlementaires écologistes, députés et sénateurs, ont lancé un appel mercredi à voter Emmanuel Macron au second tour de l'élection présidentielle pour "mettre en échec" le FN et sa candidate Marine Le Pen, porteuse d'"idées mortifères" à leurs yeux.

Référence à 2002. "Le 7 mai, mobilisons-nous contre le Front national", exhortent ces élus dans un communiqué. "Pour la deuxième fois en quinze ans, les Français devront se mobiliser largement pour mettre en échec ce parti xénophobe", ajoutent-ils, faisant ainsi référence au second tour de la présidentielle de 2002.

"Ce n'est pas la France que nous désirons". "Les idées de Marine Le Pen sont mortifères pour la France : racisme, repli sur soi, programme économique et écologique irrationnel, recul des droits fondamentaux et menace sur les libertés publiques", écrivent-ils. "Les perspectives de Marine Le Pen sont dangereuses pour la France : violence, sortie de l'Europe, alliances toxiques à l'étranger", poursuivent ces écologistes. "Ce n'est pas la France que nous désirons, ce n'est pas l'avenir que nous souhaitons", disent-ils.

Cécile Duflot et Esther Benbassa. Les députés signataires sont Laurence Abeille, Brigitte Allain (Dordogne), Danielle Auroi (Puy-de-Dôme), présidente de la commission des Affaires européennes, Michèle Bonneton (Isère), Cécile Duflot (Paris), ancienne patronne d'EELV, Noël Mamère (Gironde), Jean-Louis Roumégas (Hérault) et Eva Sas (Essonne).

Les sénateurs sont Aline Archimbaud (Seine-Saint-Denis), Esther Benbassa (Val-de-Marne), Marie-Christine Blandin (Nord), Corinne Bouchoux (Maine-et-Loire), Jean Desessard (Paris), André Gattolin (Hauts de Seine) et Joël Labbé (Morbihan).