Appel à une "mobilisation générale" pour la jeunesse soutenu par Anne Hidalgo et Jean-Louis Borloo

  • A
  • A
Appel à une "mobilisation générale" pour la jeunesse soutenu par Anne Hidalgo et Jean-Louis Borloo
Premier rendez-vous est pris mardi 20 juin, deux jours après le second tour des élections législatives@ MEHDI FEDOUACH / AFP
Partagez sur :

"À ce niveau d'échec, tout le monde est coupable. La responsabilité est collective ; la solution doit l'être aussi", estiment les signataires de cette tribune.

Quinze organisations, soutenues par des personnalités comme Anne HidalgoJean-Louis Borloo et Thierry Mandon, appellent dimanche à "une mobilisation générale" pour faire réussir la jeunesse de France, dans une tribune publiée par le Journal du dimanche.

"La responsabilité est collective". "Nous connaissons tous aujourd'hui le constat : 20% de nos enfants entrent au collège sans savoir lire correctement, deux millions de jeunes sans activité ni qualification sont empêchés de rêver leur avenir, un sur quatre est prisonnier du chômage. À ce niveau d'échec, tout le monde est coupable. La responsabilité est collective ; la solution doit l'être aussi", estiment les signataires.

Selon eux, "notre pays a besoin d'une grande équipe de France pour faire réussir sa jeunesse, une mobilisation générale autour d'un plan pour l'éducation et l'insertion professionnelle, s'appuyant avant tout sur ceux qui, sur le terrain, sont déjà à pied d'oeuvre".

Un plaidoyer pour un "pacte pour la jeunesse". Les mouvements à l'initiative de cet appel affirment avoir "produit des résultats tangibles avec des moyens souvent limités" et "contribuer chaque année à la réussite de plus de 500.000 jeunes et enfants". "Si nous coordonnons nos efforts et sommes soutenus par les pouvoirs publics, nous sommes capables de toucher trois millions de jeunes dans les cinq ans à venir, avec l'aide de la société civile tout entière", ajoutent-ils, plaidant pour "un pacte pour la jeunesse unissant toutes les énergies".

Premier rassemblement le 20 juin. Un premier rendez-vous est fixé le 20 juin : "700 jeunes, de toutes origines et milieux sociaux, issus de nos différentes organisations (...) se rassembleront pour une journée historique où ils inviteront le nouveau gouvernement et tout le pays à s'engager". Cet appel est lancé par les fondateurs et responsables d'associations et organismes tels que l'Agence d'éducation par le sport, Zup de Co, Passeport Avenir, Mozaik RH, Lire et Faire lire ou encore Unis-Cité.