Apparu : la "jungle" à Calais, "une alimentation permanente" pour le FN

  • A
  • A
Apparu : la "jungle" à Calais, "une alimentation permanente" pour le FN
@ Capture Europe 1
Partagez sur :

"Bruno Le Maire a raison" de soupçonner François Hollande de faire monter le FN, a affirmé ce proche d'Alain Juppé lors du Grand Rendez-Vous.

Benoist Apparu, ancien ministre (Les Républicains), a affirmé que "ce qui se passe à Calais", où quelque 6.000 migrants vivent dans le camp de la "jungle", est "une alimentation permanente pour le Front national", dimanche sur Europe1 lors du Grand Rendez-Vous. 

"Une technique". "Bruno Le Maire a raison" de soupçonner François Hollande de faire monter le FN, a affirmé ce proche d'Alain Juppé. "C'est une technique électorale du PS depuis 30 ans que de faire effectivement monter le Front national". Selon lui, "quand un Etat laisse 6.000 personnes à Calais dans des bidonvilles et qu'il ne réagit pas, quand des autoroutes sont bloquées par telle ou telle catégorie de la population parce qu'elle n'était pas contente de je-ne-sais-quoi, ce sont des affaires qui alimentent le Front national".

"L'autorité de l'Etat en question". "Tant que l'Etat ne retrouvera pas l'autorité digne de ce nom, les électeurs iront au Front national. C'est aujourd'hui la responsabilité du Parti socialiste, de M. Hollande et de M. Valls que de montrer qu'il y a une autorité dans cet Etat, que nous gouvernons, que nous prenons des décisions et que nous les mettons en oeuvre", a-t-il martelé. "Tant qu'il n'y aura pas ce retour de l'autorité, je crains que le Front national continue de progresser. Sur ce qui se passe sur Calais, c'est effectivement une alimentation permanente pour le Front national", a-t-il insisté. Bruno Le Maire, candidat à la primaire de la droite et du centre pour 2017, a dit soupçonner le président François Hollande d'agir délibérément pour faire monter le Front national, dans un entretien au Monde publié samedi.