Apparu compare Juppé à Rocard sur sa vision du pouvoir

  • A
  • A
Apparu compare Juppé à Rocard sur sa vision du pouvoir
Benoist Apparu est un fervent soutien d'Alain Juppé pour la primaire de la droite.@ François GUILLOT/AFP
Partagez sur :

A en croire Benoist Apparu, Alain Juppé a des airs de Michel Rocard... En tout cas sur sa manière d'appréhender la conquête du pouvoir.

Alain Juppé est, comme Michel Rocard, "plus intéressé par l'exercice que par la conquête" du pouvoir, mais il remportera néanmoins la primaire à droite car "les Français ne croient plus en la démagogie", a estimé lundi l'un de ses lieutenants, le député Benoist Apparu (Les Républicains).

Une campagne "mesurée". "Alain Juppé est probablement apprécié par les électeurs de droite pour des raisons un peu similaires : quelqu'un qui est beaucoup plus intéressé par l'exercice que par la conquête (du pouvoir) et qui essaie de faire une campagne mesurée, nuancée, sérieuse", a déclaré Benoist Apparu sur RTL, interrogé a propos de l'ancien Premier ministre socialiste (1988-1991) décédé samedi.

Les Français veulent "du sérieux". "Est-ce que pour autant, ça gagne ou pas ? Le parallèle François Mitterrand-Nicolas Sarkozy a des limites... Sous François Mitterrand et Michel Rocard, il n'y avait pas de primaire. Maintenant qu'il y a une primaire ce sont les Français qui décident qui pourra être le candidat", a poursuivi l'ancien ministre, député de la Marne. "Il me semble qu'en 2017 les Français voudront celui ou celle qui répondra le mieux à leurs attentes, et notamment sur cette question du sérieux. Les Français n'ont plus beaucoup confiance en leur personnel politique, ils veulent du sérieux, du crédible, du posé, ils ne croient plus en la démagogie", a assuré Benoist Apparu.

Alain Juppé demeure le favori des sondages de la primaire organisée par Les Républicains (20-27 novembre), mais Nicolas Sarkozy, qui n'a pas encore officialisé sa candidature, regagne du terrain. Douze candidats à la candidature se sont déclarés.