Apologies du flou

  • A
  • A
Apologies du flou
@ Mingam/ Sipa et DR
Partagez sur :

LE + D'OLIVIER DUHAMEL - Photographie, cinéma, sentiments mais aussi en politique, le flou est plus ou moins bien vu.

Mardi 18 octobre

Lu sur le site wikibooks : "Bien utilisé, le flou peut apporter 'le petit truc en plus' qui fait qu'une image autrement banale attirera l'attention du spectateur". L'appréciation concerne, il est vrai, le domaine de la photographie.

Lu sous la plume de Gérard Mordillat, dans Le Monde diplomatique de septembre :  le flou "c'est 'ce grand voile de brume rouge' qui nous fait voir avec le coeur ce que les yeux ne peuvent saisir". L'éloge vise, il est vrai, le domaine du cinéma.

Retrouvée cette citation du romancier Jacques Sternberg : "On parle volontiers de l'amour fou, mais on ne trouve que l'amour flou". Le point de vue se limite, il est vrai, au domaine des sentiments.

En politique, le flou est nettement plus mal vu. N'a-t-il pourtant pas présidé à la réélection de François Mitterrand en 1988 ?